283 EMPLOIS MENACES CHEZ GS M INDUSTRY EN CREUSE! SOYONS SOLIDAIRES DE LEUR LUTTE!

GM&S est une entreprise de sous-traitance automobile (emboutissage, assemblage par soudure et peinture par cataphorèse …). Entreprise familiale, au départ elle a été créée en 1963 et a compté jusqu’à 700 salariés-es sur le site de La Souterraine dans la Creuse. Cette entreprise emploie aujourd’hui 283 salariés.

Cette entreprise a été vendue, puis revendue et revendue encore avec trois plans « sociaux » successifs en une dizaine d’années. GM&S Industry (ex ALTIA), fournisseur de Renault (depuis 40 ans) et PSA, a été placée en redressement judiciaire à la fin de l’année dernière.

PSA et Renault se sont désengagés en diminuant progressivement la charge de travail depuis plusieurs années car ils n’avaient pas « confiance » dans les actionnaires qu’ils ont eux-mêmes mis en place…

 

Raison première des difficultés rencontrées aujourd’hui par cette entreprise !

 

Depuis le 2 décembre 2016 (date du placement en redressement judiciaire), les salariés de cette entreprise sont en lutte pour le maintien et le développement de l’activité sur le site  et pour la sauvegarde  de leurs emplois.

 

Le 27 janvier 2017, lors de l’audience au tribunal de commerce de Poitiers, La Région Nouvelle Aquitaine et l’Etat ont apporté leur soutien en finançant la période d’observation et en la prolongeant jusqu’au 23 mai 2017, tout en injectant une somme importante en trésorerie afin d’éviter la liquidation.

 

C’est du temps de gagné, mais l’entreprise et ses salariés ne sont pas tirés d’affaire pour autant ! A défaut de repreneur, ce sont 283 emplois qui risquent de disparaître !

 

Des repreneurs se sont présentés, mais pour que la reprise soit fiable, il faut de la charge de travail suffisante des 2 constructeurs, Renault et PSA. Or Renault et PSA baissent délibérément le carnet de commandes et ont profité des différents repreneurs pour doubler les productions. En 2012, Renault faisait 15,6 millions de CA, puis 5,7 millions en 2016 et annonce 4 millions d’€ de CA en 2017.

Le secteur automobile va bien, et du travail il y en a. PSA et Renault sont en très bonne santé et ont bénéficié de plusieurs milliards d’euros de fonds publics directs ou indirects sans aucune contrepartie.

Oui il y a du travail dans l’automobile notamment dans le secteur d’activité qu’est l’emboutissage.

Certaines entreprises dans le secteur ont doublé leurs chiffres d’affaires et sont obligées de recourir à de la main d’œuvre intérimaire !!!

Ce n’est pas une fatalité, ce ne sont que des décisions prises par des hommes et des femmes qui pilotent le secteur, ils doivent prendre conscience de la casse industrielle et sociale.

 

Avec les salariés, la CGT va poursuivre la lutte !

 

SOYONS SOLIDAIRES DE LEUR LUTTE !

Le syndicat CGT du CH Esquirol de Limoges invite les syndicats à envoyer cette motion de solidarité

 

Notre syndicat CGT……………………………………………………………………………………est informé du conflit social qui se déroule depuis plusieurs mois. Nous demandons aux deux constructeurs, PSA et Renault de prendre toute leur responsabilité, pour que les 283 emplois soient sauvegardés. Nous apportons tout notre soutien dans la lutte des salariés de GM&S et exigeons que de réelles négociations s’ouvrent !

 

Message de contestation à envoyer aux directions de RENAULT – PEUGEOT – au MINISTERE DE L’INDUSTRIE – à l’UIMM REGION – à la PRESIDENCE DE LA REGION :

 

@ Direction Renault :                        carlos.ghosn@renault.com

@ Direction PSA :                              faxga@mpsa.com

@ Présidence de Région :                               president@laregion-alpc.fr

@ Ministère de l’Industrie :               jean-luc.belda@cabinets.finances.gouv.fr  OU sec.sei ccr@cabinets.finances.gouv.fr

@ UIMM région :

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *