Le 26 Septembre: La CGT du CH Esquirol en action!

Le 26 septembre, dans le cadre de la journée de mobilisation pour la psychiatrie impulsée par la CGT, la CGT du CH Esquirol est allée à la rencontre des usagers place d’Aine à Limoges. Nous avons agit pour défendre une psychiatrie de qualité qui répond à l’ensemble des besoins de la population.

En psychiatrie, la relation est primordiale, elle se construit dans le temps. Exercer dans de mauvaises conditions avec la rentabilité comme seul objectif est hautement préjudiciable à la qualité des soins prodigués.

Un grand service public de santé en psychiatrie n’est pas un coût mais au contraire, il est producteur de richesses et créateur d’emplois.

La CGT revendique:

  • Abroger la loi HPST et la loi santé qui renforce le pouvoir des ARS et conduit au Groupement Hospitalier de Territoire
  • Abroger la loi du 05 juillet 2011 ( loi sécuritaire) qui place la seule contrainte au centre du soin
  • Revenir à une formation en soins infirmiers avec plus d’heures pour l’enseignement en psychiatrie
  • Refuser la précarité et ses effets délétères en refusant l’utilisation des CDD comme variable d’ajustement
  • Refus de tous les ordres professionnels paramédicaux

Article dans l’Echo du centre du 25 septembre 2017

presse 1

Article dans l’Echo du centre du 26 septembre 2017

presse 2

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *