Comment « foutre le bordel » à Chalus, petite ville du sud de la Haute-Vienne ?

Ce vendredi 13 Octobre, Chalus, petite ville d’environ 1 600 habitants du sud de la Haute-Vienne, s’est cru en état de siège. Bien que cette ville soit connue pour son château médiéval où Richard Cœur de Lion a été mortellement blessé, ce n’est pas la faute d’une croisade si cette bourgade a été paralysée toute une matinée mais par la faute de notre 1er ministre, Edouard Philippe. Accompagné par une de ses sbires, la ministre de la santé, le bras droit de Jupiter, notre président de la République, est venu inauguré une maison de la santé qui symbolise pour lui « sic »:  » la réussite d’une lutte contre le désert médical ».

Comment « foutre le bordel »à Chalus?

Vous prenez une poignée de manifestants avec des drapeaux CGT et quelques salariés de GM&S et vous avez;

– 10 cars de gendarmerie mobile

– 1 hélicoptère de gendarmerie en repérage

– Un centre ville entièrement bouclé et inaccessible aux habitants de 8h à 11h30

– Des gendarmes mobiles en tenue anti-émeutes avec tasers et flash-ball

Se sentant certainement inspiré par le panache de Richard Coeur de lion, notre 1er Ministre a bien évidemment évité tout contact avec les « gueux ». Pour faire croire, qu’en même, que nous sommes en démocratie et non pas dans un état policier, le vaillant chevalier Philippe a envoyé une de ses marionnettes au contact de la populace.

Des salariées de l’EHPAD de chalus, venues sur leur temps personnel pour rencontrer le ministre afin de lui faire part de leur désarroi et de leur colère face à leurs conditions de travail, ont seulement eu une « pseudo » discussion avec le pantin Oui-Oui derrière des barrières, sous des platanes et entourées de gendarmes. Pendant ce temps, le valeureux chevalier Philippe, accompagné de sa fidèle écuyère, s’est éclipsé rapidement afin de ne absolument pas être obligé de dialoguer avec « les fainéants et les extrémistes » présents sur les lieux.

Belle exemple de démocratie! Le dialogue social par la matraque!

Merci quand même Mr Macron de nous avoir permis de « foutre le bordel » à Chalus!

LE COMITE D’ACCUEIL

l

Le pantin Oui-Oui

Avec les GM&S, on lâche rien!

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *