Le 10 Octobre à Limoges: encore une forte mobilisation!

La présence de 5.000 manifestants (CGT) renforce l’impression d’ensemble d’avoir assisté à la mobilisation la plus importante depuis la rentrée.

L’arrivée dans le cortège « de 300 à 400 jeunes » (estimation UNEF et SGL) a redonné du souffle au mouvement social anti-Macron. Car il s’agit bien de ça, les slogans ne trompent pas, de « Tout le monde déteste Emmanuel » à « Lève ton doit pour Macron ».

 

 

« La fonction publique, c’est notre bien commun »

Autre classique de cette rentrée sociale, la suppression des contrats aidés. « Dans l’EHPAD de Pierre-Buffière, où je travaille, Mon service est fortement impacté, explique Hélène. On n’est plus capable de servir les petits-déjeuners ou les déjeuners le week-end. Et on ne prévoit rien, aucun budget pour les remplacer.

 Pour faire valoir leur colère, les syndicats ont été reçus sur les coups de midi par le préfet

Une intersyndicale éphémère

« Tous ces griefs montrent une chose, avance Arnaud Raffier (CGT), c’est bien la politique générale du gouvernement qui est visée. » La présence de salariés de Madrange et de GM & S esquisse une possibilité de « convergence des luttes », qui demeure malgré tout très ténue. Le gros des troupes était constitué, mardi, d’enseignants, mais les chiffres nationaux du ministère annonçait à peine entre 15 et 19 % de grévistes. Pour l’académie de Limoges, le rectorat a constaté 15,86 % de grévistes, dont 16,62 % d’enseignants dans le primaire et 20,28 % dans le secondaire.

 

La très large intersyndicale de mardi ne passera pas cet unique rendez-vous. La CGT a annoncé qu’elle appelait à manifester, seule, le 19 octobre, sans notamment FO, qui doit le faire à une date ultérieure. « On prend nos responsabilités et on a vu que les syndicats sont prêts à se mobiliser », plaide Arnaud Raffier. « On espère arriver à renforcer la mobilisation », avançait de concert, UNEF et SGL.

Article  » Le populaire du centre » du 10 0ctobre

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *