Compte rendu CHSCT du 12 Décembre 2017

COMPTE RENDU CHSCT DU 12 DECEMBRE 2017

Une mise au point a été faite en début de séance par rapport aux polémiques autour de notre compte rendu de CTE du 05 Décembre 2017.  Il y a des bruits qui courent comme quoi Mr Bossoutrot, secrétaire général de la CGT du CH Esquirol, aurait été insultant et menaçant envers la Directrice des services économiques et des admission. Au bout du compte, après une demi-heure d’échanges, nous apprenons que l’insulte suprême aurait été : « on n’a pas besoin de nounou » !

 

« Supercalifragilisticexpialidocious ! Les vestiaires du personnel sont propres et bien rangés » !

Nous sommes accusés d’être cyniques alors que nous avons juste fait notre travail de syndicalistes : DEFENDRE LES DROITS DES AGENTS ! Donc nous continuerons à l’être !

Nous avons entendu dans ce CHSCT :

  • Que les vestiaires étant entrouverts en l’absence des agents, c’est normal de regarder dedans !
  • Que de faire 4 nuits d’affilées, c’est normal !
  • Que de ne pas prévenir les agents quand le parking du personnel est amputé au ¾ pour fait d’inauguration (car ils n’auraient pas compris c’est normal !
  • Que de perdre des heures pour les remplacements de nuit c’est normal et logique !
  • Que l’encadrement se permette de crier sur les agents, c’est normal !

Par contre ne pas ranger ses blouses correctement dans son vestiaire, dénoncer des faits qui sont ressentis comme une violation de l’intimité, s’opposer à des décisions arbitraires, dénoncer des méthodes de management oppressif …  sont des crimes de lèse-majesté !

Dans cet établissement, y aurait-il 2 poids et 2 mesures ? Nous vous laissons seuls juges.

Nous avons demandé une modification des vestiaires du personnel :  2 compartiments pour ne pas mélanger le propre et le sale. Réponse : ce n’est pas une obligation ! Il faudrait savoir ce que veut la Direction !

Selon l’avis du conseil économique et social, le management oppressif institutionnel « participe à une stratégie de gestion de l’ensemble du personnel

Le CES décrit comme techniques persécutives : le contrôle des communications téléphoniques, la vérification des tiroirs, casiers, poubelles, sac à main du salarié, contrôle de la durée des pauses, des absences, contrôle des conversations et des relations entre collègues….

Il existe également, d’après le CES, un détournement des règles disciplinaires : sanctions injustifiées basées sur des faits inexistants ou bénins.

 

INFORMATIONS GENERALES

Une délégation de la CGT s’est absentée de la séance pour se rendre à un rassemblement de soutien à notre camarade François JACOB, injustement licencié pour avoir participer à une manifestation de soutien à un jeune de 18 ans qui se retrouvait à la rue suite à une décision du Conseil Départemental.

( cf Site internet CGT Esquirol Limoges et Facebook CGT Esquirol).

Robot de la pharmacie

L’unité test sera l’unité Simone de Beauvoir à partir de Mars 2018. Une évaluation sera faite avant une extension dans les autres UF.

QUESTIONS CGT

Déménagement de la médecine du travail

Les locaux de la liaison d’addictologie nécessitent trop de travaux donc voilà la raison pour lesquels ils ne sont pas adaptés (sic..) ! Donc statu quo !

Prise de température à la sortie du réfrigérateur des repas patients à 18h.

La question était censée nous informer sur la pertinence de cette action (sachant que les cuisines sont fermées à cette heure). La marche à suivre est la suivante : il faut prévenir la cadre de coordination jour/nuit et la sécurité va récupérer les plats à la cuisine !

VIVE LES NORMES ISO 2000 ! Très adaptées au quotidien des soignants, de la sécurité…

Interrupteur à l’extérieur des chambres des détenus

Après une très longue étude (2 ans), la solution pour percer le mur a été trouvée. Maintenant il va falloir trouver des luminaires adaptés.

 

« On s’était dit rendez-vous dans dix ans, même jour, même heure, même pomme… ! »

 

Quelles sont les motivations de la direction pour refuser une reconnaissance d’un accident du travail alors que la Commission de Réforme avait donné un avis favorable ?

Le Directeur n’est pas obligé de suivre un avis émis par la commission de réforme. L’agent peut demander un recours auprès du tribunal Administratif.

La CGT rappelle qu’il n’y a pas de délai pour déclarer un accident de travail. Cependant  il est judicieux de déclarer systématiquement tout accident de travail même si on pense que c’est bénin.

Alerte sur une situation préoccupante

L’équipe soignante de l’unité mère-bébé temps plein se retrouve en situation de souffrance avec 3 agents en arrêt maladie, dont une IDE de nuit absente depuis 3 ans. L’équipe s’essouffle. Les soignants développent des problèmes somatiques importants, sont épuisés par l’alternance jour-nuit. La perte des heures de nuit, le non remplacement d’un prochain départ en retraite…renforcent le sentiment de non-reconnaissance de la valeur du travail effectué.

La Direction des Soins Infirmiers s’engage à s’occuper de la situation. Nous apprenons que le remplacement d’une IDE n’est pas à l’ordre du jour !

Encore une situation de souffrance institutionnelle non prise en compte par la Direction.

Devant des attaques de plus en plus violentes et nombreuses, nous nous devons de réagir et de vous informer !

Nous vous ferons parvenir un tract beaucoup plus complet sur la souffrance au travail et le harcèlement moral institutionnel.

 

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *