La grande misère des hôpitaux psychiatriques

10 à 20 % des Français sont concernés, mais la psychiatrie publique est le parent pauvre de la médecine. À Rennes, les soignants sont en grève.

Source AFP

Publié le 05/01/2018 à 11:44 | Le Point.fr
<p>Le personnel de l'hôpital psychiatrique Guillaume-Régnier de Rennes est en grève depuis deux mois. En cause, un manque de moyens alarmant.</p>
Le personnel de l’hôpital psychiatrique Guillaume-Régnier de Rennes est en grève depuis deux mois. En cause, un manque de moyens alarmant.

© DAMIEN MEYER / AFP

Imprimer cet article Télécharger cet article

Une réaction

  1. dommage qu’il n’y a pas de greves issus des usagers en psychiatrie pour accompagner les soignants car nous aussi nous sommes indignés des prises en charge et du système de soins d au manque de lits mais aussi le manque de personnelles dont nous aurions besoin.
    et de la prise en charge ils y aurais beaucoup a dire…

    alors courage et ne baissons les bras.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *