CHU de Limoges : la colère monte !

Le 05 Avril à 14h, s’est tenue une AG de personnels, retraités et usagers sur le parvis du CHU de Limoges. Environ 200 personnes étaient présentes. La cause de ce mouvement est le plan de stratégie 2020 voulu par la Direction et qui prévoit

  • Fermeture d’une centaine de lits
  •  Suppression  de 158 postes
  •   Perte de Congés annuels
  •  Perte de RTT par le biais d’une diminution du temps de travail journalier
  •  Perte de certaines primes de spécialité et de certaines astreintes

Au même moment dans un amphi de la Fac de Médecine, le Directeur tenait « une réunion de travail » pour vendre à l’encadrement son plan de stratégie 2020.

Après un vote, les manifestants ont décidé d’envahir l’amphi où se tenait cette fameuse réunion. Le climat était tendu, d’autant plus que le Directeur, en bon communicant, a noyé les réponses dans des monologues soporifiques. En excellent « bonimenteur de foire », le Directeur a osé mettre en avant un meilleur parcours de soin pour les patients tout en vantant les bienfaits de l’ambulatoire. Discours rodé et chanté par toutes les ARS.

Les personnels et des patients ont interpellé le Directeur en exprimant « leur ras-le-bol et leur épuisement » suite aux dernières restructurations qu’a subi le CHU.

Le Directeur a également été interpellé par le Dr Françoise Rollet, cardiologue au CHU et actuellement en arrêt maladie, qui met en cause le CHU de Limoges dans un livre « Hôpitaux en détresse-patients en danger ». Celle-ci dénonce les négligences que l’administration a occasionné sur la prise en charge des patients transplantés cardiaques.

Devant ce dialogue de sourd et le refus de négociations, le combat va continuer !

ON LÂCHERA RIEN !

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *