Mon salaire, c’est aussi ma protection sociale

Ce que propose la CGT

AUGMENTER LE SALAIRE BRUT. Cela bénéficie à l’augmentation du salaire net, mais aussi à la Sécurité sociale et au futur paiement de la retraite, à l’inverse des primes qui ne sont pas assujetties à cotisations sociales ;

OBTENIR L’ÉGALITÉ SALARIALE FEMMES/HOMMES. Cela permettrait de renflouer la Sécurité sociale et les caisses de retraite de 5 milliards d’euros par an ;

UNE SUR-COTISATION DE LA PART PATRONALE, en fonction du chiffre d’affaires de l’entreprise et non pas du nombre de salariés, et en fonction du comportement de l’employeur vis-à-vis de la précarité, de façon à pénaliser ceux qui précarisent.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *