L’armée manipulée par un pouvoir à la dérive !

La dérive du gouvernement vers le tout répressif contre le mouvement social, et toute manifestation du peuple en général, connaît un rebondissement inouï : sur les ondes de la radio de service public, les soldats de l’opération Sentinelle, déployés sous les armes dans l’espace urbain, déclarent leur intention de ne pas s’engager contre les manifestants, tandis que le plus haut gradé de l’Armée, le gouverneur militaire de la place de Paris, leur répond que, s’il le faut, il faudra tirer.

Cette déchirure publique qui divise les soldats de l’armée de métier dit tout du chaos vers lequel nous entraîne Macron par sa réponse répressive aux aspirations du peuple, du camp du travail, des salariés.

Info’Com-CGT, visée par le ministre Castaner pour le texte d’une simple affiche, « Touchez pas à nos enfants », affirme que la répression, seule réponse du pouvoir, devient une croisade militaro-policière qui peut, à tout moment, devenir une semaine sanglante ou un nouveau Charonne.

Info’Com-CGT appelle toutes les forces de la démocratie à résister à cette embardée autoritaire qui ressemble de plus en plus à une option totalitaire.

Réagissons dans l’unité, résistons et gagnons ensemble !

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *