Touraine se moque de nous jusqu’au bout!!!!

Avant de quitter son cocon douillet du Ministère de la santé ( ou pas! Les voies du seigneur sont impénétrables!!), Marisol Touraine fait une dernière annonce;

Augmentation de la prime de nuit pour les infirmier-ères qui passerait à 1,50 pour 10 h travaillés soit une augmentation de 0,15 cts de l’heure.

Cette augmentation ne concernerait que les soignants travaillant dans les services de réanimation ou d’urgence et les services de soins intensifs, soit 3 % des agents.

Pour info, avant cette augmentation mirobolante, la prime de nuit d’un agent de la Fonction Publique Hospitalière  s’élève à 1,07 Euros / heure de nuit travaillée. Sachant que le droit européen a statué que les heures de nuit sont comprises entre 21 h et 6h, seulement 9 h sont rémunérées en travail de nuit. Un agent travaillant en moyenne 10 à 12 h selon les services, les heures travaillées au delà de 6h du matin sont rémunérées en heure de jour.

ET LES AUTRES CATÉGORIES DE PERSONNEL ?

Expliquons à Marisol comment fonctionne un établissement de soin. Dans un établissement de la Fonction Publique Hospitalière ( hôpital, EHPAD…), il n’y a pas que des infirmières qui travaillent la nuit!

Pour prendre en charge les patients de manière optimale et assurer une continuité de service public, tout un panel de catégorie d’agents travaillent la nuit: Aide-soignant, Agent des Services Hospitaliers, AMP, laborantin, manipulateur radio, brancardier, agent de sécurité incendie etc….

Et eux! Ne méritent-ils pas au même titre que les infirmier-ères une augmentation de la prime de nuit?

Cette annonce ministérielle est indécente tant sur le montant alloué que sur le corporatisme et l’inégalité qu’elle génère!

Statutairement, un fonctionnaire est rémunéré en fonction de sa qualification. Les primes allouées ( prime de nuit, de dimanche et jour férié ( pour info 47,56 Euros de prime par dimanche ou jour férié)… sont les mêmes pour toutes les catégories de personnel. En choisissant d’augmenter qu’une minorité d’agents, MST remet en cause le principe même d’égalité ainsi que la pénibilité du travail de nuit.

Comment cette mesure discriminatoire peut-elle s’appliquer légalement? Bonne question!! Car sur un plan pratique cela ressemble plus à un casse-tête chinois!

30 Millions d’Euros pour la prévention des Risques Psycho-Sociaux

Autre effet d’annonce qui ressemble à une bouffonnade!!! MST promet d’allouer 30 millions d’Euros sur 3 ans pour la prévention des Risques Psycho-Sociaux!

Petit calcul: 1 000 établissements hospitaliers = 30 millions sur 3 ans = 100 000 Euros / an et par établissement!

Qu’est-ce qui génère actuellement la souffrance du personnel hospitalier?

– Cadence infernale dû aux suppressions de poste, aux diminutions d’effectifs, à l’absentéisme non remplacé

                    – Alternance jour/nuit, suppression des repos hebdomadaires, planning de travail en permanence modifié

                     – Plus de temps pour s’occuper correctement des patients

                     – Management agressif qui impose des notions de rentabilité et d’économie

                     – Précarisation, mobilité forcée

                     – Perte du sens du travail: toujours aller plus vite, actes à la chaîne, augmentation de la charge de travail

La faute à qui? A notre chère ministre de la santé qui, durant 5 ans, est devenue la fossoyeuse de la Fonction Publique Hospitalière avec sa Loi Santé, ses plans d’économie et d’austérité!

La CGT combat cette casse voulue du service public hospitalier. Nous dénonçons cette marchandisation de notre santé, cette politique austéritaire et mercantile qui ne prend pas en compte les besoins réels d’une population en terme d’offre de soins.

Tous les agents méritent la même reconnaissance! Chacun de nous œuvre pour les patients et résidents afin de les soigner, les accompagner, améliorer leur quotidien.

Une fois de plus, Marisol, vous nous méprisez! Ne vous inquiétez pas , nous vous le rendons bien!

                    

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *