Attentat en Nouvelle Zélande: deuil et colère

L’attaque de deux mosquées à Christchurch en Nouvelle-Zélande le vendredi 15 mars par un individu se revendiquant d’extrême droite a fait 50 morts dans la communauté musulmane néo-zélandaise.
La CGT adresse en premier lieu ses sincères condoléances aux familles endeuillées et souhaite un prompt rétablissement aux blessés touchés lors de ce massacre. La CGT s’associe à la douleur de la population de Nouvelle-Zélande.
Les idées politiques et les raisons affichées qui justifient ce passage à l’acte  nous rappellent à quel point le rejet de l’autre mène à la haine, la violence, la guerre, la terreur.
La CGT qui œuvre pour la paix, la solidarité et contre le racisme continuera de combattre sans relâche les idées d’extrême droite et les organisations qui véhiculent ces idées.
Il est urgent d’aller vers une société plus progressiste et ouverte sur les cultures.
La CGT renouvelle sa solidarité à la population de Nouvelle-Zélande et fait part de sa solidarité et de sa fraternité à New-Zealand Confederation Trade Union (NZCTU) ainsi qu’à toutes et tous les travailleurs.euse.s touché.e.s directement ou indirectement par ces assassinats.

Des dizaines de personnes ont perdu la vie ce vendredi à Christchurch, au sud de la Nouvelle-Zélande, dans le double attentat perpétré contre deux mosquées. Un cas qui n’est pas à part : selon un dernier rapport, les musulmans sont les principales cibles du terrorisme à travers le monde.

Ce rapport, basé sur les données de 2017, va d’ailleurs dans le sens des propos de Jean-Yves Le Drian. Il montre que les actes terroristes sont en majorité perpétrés en Orient, et plus particulièrement dans des pays musulmans. Les cinq attaques les plus meurtrières ont eu lieu dans un pays à majorité musulmane : la Somalie, l’Égypte, l’Irak et la Libye. Deux d’entre elles visaient expressément des minorités musulmanes.

Outre ces attaques contre la religion, c’est plus généralement la hausse de la menace terroriste d’extrême droite qui est notée dans le rapport. Et si l’attentat perpétré à Christchurch rappelle, par son idéologie, le massacre du néo-nazi Anders Breivik, qui avait tué 77 personnes à Oslo et sur l’île d’Utøya, en Norvège, c’est bien ces dernières années que la recrudescence semble s’opérer.

Nos pensées vont à toutes les victimes et leurs proches de l’attentat fasciste en Nouvelle-Zélande..

Pensées également pour toute la Communauté musulmane..

La haine, de où qu’elle vienne, quand elle tue des innocents, est une abomination..

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *